Rechercher

Le périnée? KESAKO?


C’est quoi ce truc?? Avant d’être enceinte, on en entend à peine parler, voir pas… on en connaît que les frottis désagréables du gynéco, et les parties plus sympas avec son ou sa partenaire Mais comment ça fonctionne ?

Le périnée, c’est un ensemble de muscles cachés dans notre bassin (petit bassin pour être plus précise). Et même si on ne s’en rend jamais compte, il travaille tout le temps !! Il nous permet, et on le remercie, de nous garder au sec lors d’éternuements ou toux, ou quand on fait du sport par exemple. Il nous sert de vrai trampoline pour protéger tous les organes qu’il englobe. Il faut l’imaginer comme une corbeille musculaire remplie de la vessie, du vagin, accompagnés de l’utérus et ses ovaires, mais aussi une partie des intestins.

Quand on éternue, qu’on tousse, qu’on porte… on envoie un flot de pressions vers le bas, que le périnée amorti pour maintenir un « plancher pelvien ».

Il nous permet aussi d’envoyer un mail à votre vessie « pas tout de suite ma cocotte je suis occupée », bon pas dans 2h00 non plus, sinon on dérive vers un autre problème…

Il est source de plus d’attention chez nous les femmes, car contrairement aux hommes, vous aurez remarqué, nous avons un vagin. Celui-ci est la porte de sortie des organes s’ils ne sont pas bien contenus dans notre corbeille (bassin + périnée).

Mais c’est quoi du coup un périnée qui va bien ?

Un périnée qui fonctionne ce n’est pas un périnée contracté en permanence non non! Il doit savoir se contracter et se relâcher.

Il est particulièrement lié au diaphragme et abdominaux, acteurs de la respiration. Quand nous inspirons le diaphragme se détend pour faire de la place dans les poumons, le périnée se relâche aussi, quand nous expirons, le diaphragme remonte pour chasser tout cet air, le périnée, qui suit les mouvements du diaphragme remonte aussi, et il se contracte.

Essayez de sentir tous ces mouvements pendant votre respiration…

Evidemment le périnée ce n’est pas comme un biceps, on ne voit pas de résultats de nos yeux, c’est pour ca qu’il faut développer sa « proprioception » pour commencer à le connaître… de l’intérieur !

Quand il se contracte, imaginez vous dans un champs de tulipes que vous mettrez dans un grand vase. Vous pouvez bien sur utiliser toute autre image, tant que ça vous donne une idée de montée, mais surtout NE POUSSEZ PAS !!

Le périnée est donc fait pour tenir tous nos organes dans notre corbeille, leur éviter de se faire la malle par le vagin, et garder notre culotte au sec, et finir notre couture ou bouquin avant d’aller se soulager.

Alors une fois aux toilettes, profitez de ce moment de soulagement justement, et ne poussez pas, laisser faire, c’est cool … Ne poussez pas… vous enverriez des pressions sur ce plancher et à force risqueriez de faire craquer les lattes !!

Pareil pour le stop pipi, ça n’a jamais été la bonne façon de renforcer son périnée, vous risquez juste de rendre votre sphincter strié de l’urètre (parce qu’il s’appelle comme ca !) hypertonique et avoir à long terme des problèmes pour uriner.

Alors aux toilettes… aménagez vous un coin cool, et soulagez vous en paix !

Faites attention à ce petit bijou, garant de notre féminité, et protagoniste du plaisir pendant les câlins !

10 vues

MP&M site web ​