Rechercher

La ménopause

Mis à jour : 8 févr. 2019


La puberté, les grossesses et les accouchements... Et puis … doucement la ménopause. C’est quand même une étape essentielle de la vie d’une femme, un nouveau virage qui survient autour de la cinquantaine. Et si quelque part ce n’est pas un signe de jeunesse éternelle, certes, c’est tout de même le début d’une nouvelle vie !!


Si j’avais envie de vous parler de la ménopause aujourd’hui, c’est parce que je suis juste rouge de colère devant les pubs dont je tairais le nom des marques… Ces publicités où vous voyez une jeune retraitée s’équiper d’une « couche » ou plus commercialement parlant d’une « protection intime » pour aller danser, avec le magnifique slogan « c’est la vie ! » !!! Non Non et toujours Non ce n’est pas la vie de laisser son périnée de coté et vivre avec des protections en permanence. Comment se sentir à l’aise dans de telles conditions ? Est-ce que passé un certain âge la femme ne vaut plus le coup qu’on investisse en elle un espoir d’amélioration ? La date de péremption est arrivée et elle ne peut plus se rééduquer ? son périnée est périmé ? sa seule solution reste donc les couches ?

Non, vraiment je ne comprends pas !! C’est inimaginable de laisser ces femmes dans une fausse croyance : « c’est la vie » !!!


Reprenons tranquillement… La ménopause est donc une étape essentielle dans la vie d’une femme, son corps ne produit plus les hormones ( ostrogene et progesterone ) nécessaires à la production d’un cycle menstruel. La ménopause est définie comme l’absence de règles durant 1 année entière. Son installation peut se faire sur plusieurs années, avec des mois avec et d’autres sans menstruation.


Elle engendre plusieurs petits désagréments, qui en font une période de plus grande vulnérabilité du point de vue périnéal.

Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde, il est plus difficile de sentir cette ménopause arriver quand vous êtes sous contraception hormonale qui supprime vos menstruations (type stérilet Mirena par exemple). Et les symptômes de pré ménopauses ne sont pas présents pour toutes. Il y a la loterie des symptômes plus ou moins marqués. Ainsi certaines femmes ne savent même pas qu’elles sont ménopausées, et c’est seulement une prise de sang qui pourra l’objectiver.

Si l’on réfléchit aux femmes concernées aujourd’hui… lors de leurs accouchements, il s’agit d’une génération qui n’a généralement pas eu de rééducation, ou au mieux avec les méthodes toutes débutantes, et donc peu de travail global, d’apprentissage de la bonne coordination etc.

Concrètement en termes de conséquences de la ménopause, la diminution des hormones est d’abord facteur de sècheresse vaginale, pour cela, il existe des solutions sous forme d’ovules, chargés d’hormones qui se diffusent donc localement. Du point de vue des tissus, leur composition est modifiée, la qualité et l’élasticité s’en retrouvent impactés. Mais il faut aussi s’attendre à une diminution globale du tonus musculaire, et ça partout dans le corps, donc forcément aussi au niveau du périnée.

Associé aux habitudes de vie (j’ai déjà entendu plus d’une fois : « oh … dans la journée… je vais aux toilettes 2 fois » ou encore « je dois pousser assez forts à la selles car je suis souvent constipée »), il ne faut plus s’étonner de voir apparaitre des fuites ou descentes d’organes.


Pourtant, pour cette nouvelle jeunesse vous aurez encore besoin de votre périnée !! N’oublions pas qu’un périnée tonique est garant de plus de plaisir lors des rapports sexuels. A 50 ans on a quand même encore le droit d’avoir du plaisir avec son compagnon !! Enfin j’espère, parce qu’autrement… on a intérêt à profiter avant mesdames !! Encore une fois, ce n’est pas une fatalité.


Prenons un ton plus positif, et parlons des solutions (je ne parle pas des traitements substitutifs) !!


Solution pour la sécheresse vaginale, comme expliqué plus haut : les ovules et crèmes.


Je pense que vous aurez compris que vous avez le droit aussi à la rééducation. Avec un kiné vous pourrez discuter de vos habitudes, on vous expliquera ce qu’il vaut mieux changer si nécessaire, il n’est jamais trop tard !! Et puis ce sera l’occasion de travailler la synchronisation respiration et périnée, ainsi que la bonne coordination, ne pas pousser mais aspirer… Enfin vraiment découvrir ou redécouvrir votre petit bassin pour être prête pour votre nouvelle vie ! Il serait quand même trop dommage de ne pas pouvoir profiter de cette nouvelle jeunesse à cause de votre périnée !


Comme pour le reste de votre corps, qu’on vous encourage à bouger pour s’entretenir, ne laissez pas votre périnée de côté ! De petites contractions, un peu chaque jour, c’est la clé du succès !!!


Une autre solution qui colle très bien avec la retraite, est la pratique du Pilate ou du yoga, activités dans lesquelles on vous fera ressentir et renforcer votre périnée à travers des exercices.


Profitez et ne croyez jamais que les couches c’est « normal » …. Vous avez votre 2eme vie devant vous !

0 vue

MP&M site web ​